Simuler un réseau local d'un routeur et deux switch avec Packet Tracer de Cisco

Simuler un réseau local d'un routeur et deux switch avec Packet Tracer de Cisco





Tutoriaux > Internet & Réseaux > Simuler un réseau local d'un routeur et deux switch avec Packet Tracer de Cisco
Simuler un réseau local d'un routeur et deux switch avec Packet Tracer de Cisco
Apprenez à simuler un réseau local simple avec l'outil de Cisco Academy : Packet Tracer 5. Exemple avec deux switch et un routeur, et le protocole de routage RIP.


Téléchargement de Packet Tracer


Packet Tracer est disponible sur le site de la Cisco Academy, mais vous avez besoin d'avoir un compte pour pouvoir y accèder (Pour vos études en général).
Vous pouvez aussi le trouver sur quelques sites comme Cisco Bible, ou Software Informer, mais pas la version la plus à jour en général.

Architecture du réseau

Nous allons construire un réseau très simple d'aspect, simplement pour vous donner les premières ficelles de l'utilisation de Packet Tracer.

Ce logiciel permet de créer des réseaux relativement complexes, mais nous allons rester dans un domaine très simple.
Citation
Attention, si vous cherchez de l'information sur MPLS, Packet Tracer ne comporte pas les fonctions nécessaires!

Nous allons donc créer un réseau tout simple avec deux switchs, un routeur et deux machines sur chaque switch. Nous ne verrons la configuration que d'un des switch, une machine et le routeur, le reste étant symétrique. Voici la topologie du réseau que nous allons mettre en place :

Ajout des équipements


Tout d'abord, voici la première fenêtre que vous voyez en arrivant sur Packet Tracer. 

L'espace blanc est là où vous devez dessiner votre architecture, en utilisant les équipements que vous pouvez voir en bas à gauche de l'écran (routeurs, switch, machines, nuages...). Nous allons rester dans un cadre très basique pour ce tutoriel et n'utiliser que les équipements les plus simples.
Créons donc le réseau, voici par exemple où prendre le routeur (prenez le plus à gauche, ici c'est le CISCO 1841. Des ronds rouges vous montrent où cliquer.

Une fois le routeur sélectionné, cliquez dans la zone blanche pour le déposer. Nous allons ensuite faire la même manoeuvre avecdeux switch de part et d'autre du routeur (entourés en vert), et deux ordinateurs attachés à chaque switch (entourés en bleu).
Voici donc où on en est :

Ajout des liens entre équipements

Nous n'allons pas faire un cours sur les types de câbles à utiliser dans ce cas de figure, donc nous allons laisser le boulot à Packet Tracer en choisissant l'icône de lien (symbolisée par un éclair dans le menu des équipements), et choisir de nouveau l'éclair, qui correspond à un lien automatique. Donc pas besoin de se préoccuper de câble croisé ou nonContent
Une fois cliqué sur l'éclair dans le menu de gauche, et de nouveau sur l'éclair dans les types de liens possibles, cliquez sur une machine et tirez le câble jusqu'au switch le plus proche. Faites de même sur la deuxième machine, puis des switch au routeur. Voici ce à quoi on arrive :

Les liens entre PC et switch vont clignoter en orange un moment, puis se stabiliser en vert une fois que les switch auront ajouté les adresses MAC des ordinateurs dans leur table de commutation (Packet Tracer fait une simulation en temps réel). Mais les liens du routeur restent rouges vu qu'il n'y a pas de routage possible pour l'instant. Nous allons donc assigner des adresses IP comme suit :

Nous avons séparé les réseaux en deux couleurs différentes. Encore une fois, ce tutoriel n'est pas un tutoriel de réseau pur. Si vous ne comprenez pas la signification des masques de sous réseau, il faut d'abord passer par l'apprentissage

Configuration du routeur

Attribution des adresses IP


En passant votre souris sur les petites boules au bout des fils, vous pouvez voir les noms des interfaces du routeur. Ici on voit donc que le réseau 192.168.1.0 sera sur l'interface FastEthernet0/0 et le réseau 192.168.2.0 sur FastEthernet0/1.
Double cliquez sur le routeur, puis entrez dans l'onglet CLI (Console). Sautez le dialogue de configuration, sinon c'est pas rigoloSourire 
Code
Continue with configuration dialog? [yes/no]: no

Ensuite, nous allons entrer dans le routeur avec la commande enable, puis passer en mode de configuration avec config t : 
Code
Router>enable
Router#config t
Enter configuration commands, one per line. End with CNTL/Z.
Router(config)#

Nous pouvons maintenant entrer dans l'interface de notre souhait avec la commande interface
  • Commençons par FastEthernet 0/0, c'est à dire en langage CISCO fa0/0.
  • Puis nous allons ajouter son IP et son masque de sous réseau avec la commande ip address [ADRESSE] [MASQUE].
  • Pour finir il faut activer l'interface avec la commande no shutdown.

Code
Router(config)#interface fa0/0
Router(config-if)#ip address 192.168.1.254 255.255.255.0
Router(config-if)#no shutdown

%LINK-5-CHANGED: Interface FastEthernet0/0, changed state to up
%LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface FastEthernet0/0, changed state to up

Magie, vous pouvez voir sur le schéma du réseau que les boules sont devenus toutes vertes à gauche ! Recommencez sur l'interfaceFa0/1 avec l'adresse 192.168.2.254/24.

Activation du protocole de routage RIP


Nous allons utiliser un protocole de routage, même s'il n'est pas nécessaire dans ce cas de figure vu qu'il n'y a qu'un seul routeur, mais pour que vous puissiez voir les commandes. Toujours en mode config, tapez router rip, puis les réseaux auxquels le routeur est connecté. 
Code
Router(config-if)#exit
Router(config)#router rip
Router(config-router)#version 2
Router(config-router)#network 192.168.1.0
Router(config-router)#network 192.168.2.0

Voilà, le routeur est prêtSourire Il n'y a plus qu'à mettre des IP aux machines

Configuration des machines


Les machines ont deux choses à connaître : Leurs adresses IP, et leur passerelle par défaut. Double-cliquez sur l'une des machines, par exemple PC0 à gauche, puis onglet "Desktop", et "IP Configuration". Ajoutez son adresse IP (192.168.1.2), son masque de sous réseau (255.255.255.0), et l'adresse de l'interface du routeur sur laquelle il est connecté (192.168.1.254) en passerelle par défaut.

Faites de même sur toutes les machines, reportez vous au schéma ci-dessus pour connaître quelles adresses IP vont où !SourireNous vous rappelons qu'un switch est un équipement de niveau 2 et n'a pas besoin d'adresse IP. On les laisse donc tranquilles. 

Test du réseau


Ca y est, notre réseau est fini ! Rapide, non ?

Pour tester sa bonne fonctionnalité, on va tenter de pinger PC2 à partir de PC1. Allez donc dans PC1, puis sur Command prompt. Tapez ensuite ping 192.168.2.2, qui est l'adresse de PC2 :


Tiens, on a une réponse, ça marche !Sourire

Nous avons ajouté un tracert pour tracer le chemin du paquet, et bien voir qu'il passe par le routeur !

Conclusion


Comme je vous l'ai dit, ce tutoriel est vraiment pour une première utilisation de Packet Tracer, et même si nous parlons de RIP, nous n'approfondissons pas les protocoles utilisés. C'est simplement pour vous mettre en route pour utiliser le logiciel ! 




Posts les plus consultés de ce blog

Guide pas à pas de la gestion de l’impression dans Windows Server 2008